• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une maison à aire ouvert, c’est l’idéal !

Une maison à aire ouvert, c’est l’idéal ! - Joann Bolduc

Mon mari et moi, cherchons une belle maison qui offrira ce dont nous rêvons, de la lumière. Oui, en masse de lumière ! C’est mon obsession.

Nous demeurons actuellement dans un condominium qui est tellement sombre que ça en est déprimant. Plusieurs raisons mènent à ça. Premièrement, nous demeurons sur le boulevard Saint-Joseph, sur le Plateau Mont-Royal. Le quartier n’est pas un problème en passant, mais je confirme que c’est une rue où il y a très peu de lumière. La rue est effectivement très sombre. Ensuite, la maison est reculée par rapport au balcon : ainsi, encore moins de lumière peut y pénétrer. Et finalement, ce beau condo n’a pas été rénové (d’accord, c’est un peu de notre faute), donc, tout est tellement cloisonné, ça n’a pas de bon sens. Le salon est à l’entrée, on doit passer ensuite par un long corridor pour arriver finalement à la cuisine qui se trouve tout au fond. Ouf ! Je ne sais pas encore pourquoi nous avons acheté ça. Je ne me comprends pas d’avoir dit oui et de signer. La jeunesse, je présume.

Moi, le manque de lumière me déprime, et même si on rénove ce beau condo, ça va changer la situation en partie, mais pas entièrement. C’est pour cela que nous regardons pour autre chose. Nous regardons pour une maison, ou un autre condominium à aire ouvert.

En vivant dans un aire ouvert, on s’assure ainsi que la lumière passe mieux. Je m’imagine, avec une magnifique installation plancher bois franc : pouvoir profiter de la lumière à la fois de l’avant et de l’arrière. Que le salon et la cuisine puissent aisément communiquer.

Notre recherche va aussi porter dans des lieux ensoleillés, là où le soleil entre à l’avant ou à l’arrière aisément, et se couche aussi aisément : les derniers rayons que je pourrai attraper, je vais les prendre. Je les adore tellement.

À propos de l’auteur :

author

Si pour certaines l’écriture est une corvée, pour moi c’est une nécessite. En plus de rédiger des nouvelles que je partage à ma famille et mes amis proches - on verra bien quand j’aurai le courage nécessaire de les diffuser sur ce blogue - je blogue aussi régulièrement. Et il faut le dire, j’aime proposer du contenu un peu à la manière d’un magazine : voilà pourquoi je traite de plusieurs types de sujets. J’y jase donc d’esthétisme, du monde des affaires, d’événements, de restaurants etc. Bref, c’est frais, diversifié et ça surprend (du mois je pense!). Bien contente de vous compter comme lecteur. À bientôt!