• Facebook
  • Twitter
  • Google +

En souvenir de ma grand-mère

En souvenir de ma grand-mère - Joann Bolduc

J’ai retrouvé une vieille couverture qui m’a fait penser à toutes les années que j’ai passées chez mes grands-parents, pendant les vacances scolaires. Ils m’accueillaient à bras ouverts pendant plusieurs semaines, et j’ai des souvenirs merveilleux de cette période de ma vie. Cette couverture, qui m’a fait repenser à ces années lointaines, je l’ai vue dans une boîte, qui était dans mon grenier. J’ai gardé cette habitude de posséder une pièce qui me sert de débarras. Je stocke des objets que j’utilise, parfois, ou que je jette si je ne m’en sers pas. Je fais un tri régulier, environ tous les six mois, dans ce débarras. J’ai l’occasion de retomber sur des affaires que j’ai mises de côté de nombreuses années auparavant. Je les garde, en conservant, de la même façon, les souvenirs qui s’y rattachent. C’est en revenant de mon soin de botox montréal, qui me convient parfaitement, que j’ai décidé d’aller faire le tri de mon grenier.

Le plaid en laine était rapiécé, à certains endroits. C’était ma grand-mère qui avait fait ces points de couture. Je me souvenais de son application, quand elle prenait une aiguille et du fil. Les raccommodages étaient couverts d’une forme de fleur, d’étoile ou de nuage. Elle aimait broder un motif par-dessus une reprise de couture, car elle disait que ces petits accidents embellissaient l’objet plus qu’il ne le défigurait. Elle inventait des contes qui me faisaient rêver de chevaliers, de royaumes à conquérir et de princesses à secourir. J’adorais mes parents, mais je reconnais que mes grands-parents étaient tout aussi présents qu’eux dans ma vie. En grandissant, ce grand attachement que je ressentais plus jeune pour eux s’est mué en un respect indéfectible envers les personnes âgées.

Tous ces beaux souvenirs me donnèrent le sourire. Je suis descendu pour raconter à ma conjointe tout ce dont je me souvenais et elle m’écouta attentivement. Elle m’engagea à écrire tous ces souvenirs noir sur blanc pour je les transmette à nos petits-enfants. J’ai trouvé l’idée excellente. J’ai commencé à écrire en septembre, car je voulais avoir terminé pour Noël, et offrir ma production à toute ma descendance. Ma conjointe m’a relu et j’ai pu leur offrir le livre relié au moment où je le souhaitais. Ils étaient tous ravis de ce cadeau original, et ma fille eut un rire prodigieux quand elle écouta mon récit, que je lus devant tous mes enfants et mes petits-enfants réunis.

À propos de l’auteur :

author

Si pour certaines l’écriture est une corvée, pour moi c’est une nécessite. En plus de rédiger des nouvelles que je partage à ma famille et mes amis proches - on verra bien quand j’aurai le courage nécessaire de les diffuser sur ce blogue - je blogue aussi régulièrement. Et il faut le dire, j’aime proposer du contenu un peu à la manière d’un magazine : voilà pourquoi je traite de plusieurs types de sujets. J’y jase donc d’esthétisme, du monde des affaires, d’événements, de restaurants etc. Bref, c’est frais, diversifié et ça surprend (du mois je pense!). Bien contente de vous compter comme lecteur. À bientôt!